Orchidées Satyrion - 1612 - Emmanuel Sweert - Pl 63

320,00 €

Satyrion testiculis vulpinis, Satyrion apul,

Satyrion masculonum, Satyrion minus,

Satyrion fine, Satyrion folys masculatis,

Satyrion femina, Satyrion fine palma

Quantité
Article en stock

Gravure XVIIème originale sur cuivre, dessinée et gravée par Sweert (1552-1612), mise en couleurs à l'époque.

Fait partie de l'ouvrage : Florilegium, tractans de variis florib. et aliis Indicis plantis ad vivum delineatum in duabus partib. et quatuor linguis concinnatum.

Papier pur chiffon, IN FOLIO 40 X 26,5 cm

SWEERT Emmanuel :

Florilegium, tractans de variis florib. et aliis Indicis plantis ad vivum delineatum in duabus partib. et quatuor linguis concinnatum.

 

Francfort-sur-le-Main : A. Kempner. Francofurti, Anthonium Kempner, 1612. 2 parties en un volume, folio (400 x 265 mm), Première partie avec titre gravé, titre typographique pour la partie 2, portrait gravé de l'auteur, 110 planches gravées, vélin contemporain. Grande copie. *** LA PREMIÈRE ÉDITION DU « FLORILEGIUM » CÉLÈBRE DE SWEERT *** Initialement conçu comme des catalogues pour la vente de plantes et de bulbes à la célèbre foire annuelle de Francfort, le Florilegium de Sweert s'est avéré extrêmement populaire et a été réimprimé à Francfort en 1614 puis en Amsterdam en 1620, 1631, 1647 et 1655. La renommée de Sweert en tant que fleuriste était répandue : il fut à un moment le préfet des jardins de l'empereur Rudolf II et sa mention se produit dans la correspondance des naturalistes, botanistes et fleuristes du période. Une iris blanche a même été nommé pour lui (l'Iris sweertii). Le travail est divisé en deux parties : la première traite des espèces bulbeuses, et la seconde des espèces ayant des racines "fibreuses" (hellébores, canna, muguet, chysthanthemums, et bien d'autres) et un certain nombre de "belles" et " des arbres parfumés comme le myrte, la tonnelle et le genévrier. Hunt (Botanical Books), 196 ; Nissen (BBI) 1920 ; Pritzel 9073

1 Article
Nouveau produit