Histoire complète du capitaine COOK, premier, deuxième troisième et dernier voyages 1784

5 500,00 €

Un nouveau récit authentique et complet du voyage autour du monde, entrepris par l'autorité royale. Contient une nouvelle, authentique, divertissante, instructive, complète et complète histoire des premier, deuxième, troisième et dernier voyages de Captain Cook. L'ensemble des voyages du capitaine James Cook, etc. nouvellement écrit par les éditeurs de l’Authentic Journal de plusieurs officiers principaux et d’autres messieurs de la plupart des capacités navales et philosophiques distinguées, qui ont navigué dans les divers navires et qui publient maintenant sous la direction immédiate de George William Anderson, assisté, très matériellement, par un principal Officier qui a navigué dans la résolution Sloop, et par de nombreux autres gentlemen de la Royal Navy

Quantité
Article en stock

Cet ouvrage est in folio. 

Il contient 156 cartes et gravures dont la grande carte du monde.

Les plats sont d'époque, dos a été restauré postérieurement.

Le frontispice du Capitaine Cook est bien présent dans cet ouvrage. (soit 157 gravures)

C'est une superbe compilation de tous les voyages de Cook et probablement la meilleure des compilations du 18ème siècle. Il a été conçu pour que tous, se familiarisent avec ces voyages et ces découvertes extraordinaires et importantes.

Les voyages de Byron, Wallis, Cateret, Mulgave, Anson et Drake font également partis de cet oeuvre.

James Cook est un navigateur, explorateur et cartographe britannique, né le 7 novembre 1728 (27 octobre 1728 selon le calendrier grégorien) à Marton (Middlesbrough) et mort le 14 février 1779 à Hawaï.

Accédant au grade de capitaine de la Royal Navy, il fait trois voyages dans l’océan Pacifique à l’occasion desquels il est le premier Européen à débarquer sur la côte Est de l’Australie, en Nouvelle-Calédonie, aux îles Sandwich du Sud et à Hawaï. Il est également le premier navigateur à faire le tour de l'Antarctique et à cartographier Terre-Neuve et la Nouvelle-Zélande.

 Après son service dans la marine marchande britannique, il intègre en 1755 la marine royale britannique au cours de la guerre de Sept Ans. Pendant le siège de Québec, il se consacre à la cartographie de l’embouchure du fleuve Saint-Laurent, ce qui permet au général James Wolfe de mener son attaque décisive sur les plaines d'Abraham. Le jeune James Cook attire ainsi l’attention de l’Amirauté et de la Royal Society à un instant crucial de sa carrière personnelle et de la direction des expéditions britanniques outre-mer. Il est alors nommé commandant du HMB Endeavour pour la première de ses trois expéditions dans le Pacifique, en 1766. Il s'ensuit deux autres expéditions établissant les premières cartes précises de nombreuses îles et côtes.

Son héritage colossal peut être attribué à son grand sens de la mer, à ses compétences avancées en cartographie, à son courage d'explorer des zones dangereuses pour vérifier l'exactitude des événements relatés par d'autres, à son aptitude à diriger des hommes et à s'inquiéter de leurs conditions sanitaires dans la plupart des conditions. sévères, ainsi que leurs ambitions, cherchant constamment à dépasser les instructions de l'Amirauté.

Cook mourut à Hawaii en 1779 lors d'une bagarre avec les indigènes alors qu'il commandait sa troisième expédition à la recherche du passage du Nord-Ouest.

1 Article